Coronavirus : recommandations du MESRI

Le 7 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus, appelé le 2019-nCoV, en lien avec les cas de pneumopathies d’allure virale qui se sont déclarés dans la ville de Wuhan, a été officiellement annoncée par les autorités sanitaires chinoises. Le 30 janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale.

 

Compte tenu du contexte évolutif de l’épidémie de 2019-nCoV, les autorités chinoises ont pris des mesures strictes conduisant à un arrêt de la plupart des activités publiques et ont décidé de reporter la rentrée universitaire de printemps dans les établissements d’enseignement supérieur.

En France, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères recommande de reporter tout déplacement vers la Chine qui ne revêt pas un caractère essentiel en raison des mesures de confinement et restrictions imposées par les autorités locales.

 

Conformément à ces recommandations, le Ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) recommande donc à ses établissements, universités et écoles de :

  • Reporter tout départ d’étudiants, de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, de personnel administratif, vers la Chine qui ne revêt pas un caractère essentiel,
  • Recommander aux étudiants, chercheurs, enseignants-chercheurs et personnels en mobilité en Chine d’envisager d’interrompre temporairement leur séjour en attendant l’amélioration des conditions locales.

 

Dans les 14 jours suivant le retour de Chine :

  • Surveiller la température 2 fois par jour,
  • Porter un masque chirurgical en présence de l’entourage et en dehors du domicile,
  • Réduire les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées, etc.) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, établissements d’hébergement pour personnes âgées, etc.),
  • Se laver les mains régulièrement.

 

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer :

  • Contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant le voyage,
  • Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital.

 

Source : Ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI)