TRANSBIO Graduate School - COMUE Université Bourgogne-Franche-Comté

TRANSBIO Graduate School

Intégrer TRANSBIO Graduate School – Territoires, environnements, aliments

> Promouvoir la transition vers l’utilisation durable des ressources et la protection de la biodiversité

TRANSBIO Graduate School propose un cursus formation-recherche de niveau master et doctorat. Elle est adossée à des laboratoires de recherche de haut niveau et à l’axe scientifique du site universitaire de Bourgogne-Franche-Comté « Territoires, environnement, aliments ».

TRANSBIO Graduate School propose 17 masters couvrant 5 domaines scientifiques de recherche, partant des fondamentaux aux sciences appliquées :

  • Changements globaux dans l’Anthropocène
  • Ecologie, conservation et sciences de l’environnement
  • Sciences et technologies des aliments et du vin
  • Sciences végétales et microbiologie
  • Géographie et sciences socio-économiques pour la gestion de l’utilisation des sols

TRANSBIO Graduate school s’appuie sur 12 laboratoires de recherche, 3 structures fédératives (groupement de laboratoires de recherche développant des travaux pluridisciplinaires), et 3 écoles doctorales.

À qui s’adresse le diplôme ?

Aux étudiants ayant validé une licence/Bachelor 180 ECTS (BAC +3 ou 4).
Formation initiale ou continue.

Quoi ?

Transbio propose 17 Masters de recherche aux étudiants et vise à promouvoir :

– L’ouverture d’esprit nécessaire à l’innovation scientifique et/ou technologique par l’accès aux dernières connaissances scientifiques et à l’international grâce à nos partenaires ;

– L’interdisciplinarité pour répondre aux enjeux sociétaux et adresser des projets transversaux et d’avenir dans le monde socio-économique ;

– Une solide formation théorique et expérimentale, grâce à l’immersion dans des groupes de recherche universitaire de classe mondiale, à l’accès à plusieurs plateformes technologiques et aux liens avec les partenaires socio-économiques.

À quoi se forme-t-on ?

Aux concepts et outils pluridisciplinaires dans les domaines de l’agriculture, l’agronomie, sciences des aliments, l’écologie, la biodiversité, la biologie comportementale, le développement durable, la géologie, et les sciences de l’eau, du sol et de l’environnement, la géologie, la géotechnique, les ressources minérales et la géographie, l’archéologie, l’économie, la santé, et les sciences humaines et sociales en lien avec l’environnement d’une manière générale. Ces concepts et outils permettent d’étudier toutes les interactions entre les organismes et leur environnement et l’homme à diverses échelles spatio-temporelles.

Pourquoi ?

Poursuivre en doctorat ou intégrer le monde professionnel

Quand ?

Formation en 2 ans sur 4 semestres (année académique de septembre à août)

Où ?

Institut Agro Dijon, Université de Bourgogne (Dijon), Université de Franche-Comté (Besançon)

Comment ?

120 ECTS sur 4 semestres (60 ECTS en M1+ 60 ECTS en M2). Cours en anglais pour 7 d’entre eux.

Année 1 : 60 ECTS, dont 30 ECTS : tronc commun de sciences (projet de recherche 1 jour/semaine : 6 ECTS), 12 ECTS : cours interdisciplinaires, 12 ECTS : soft skills – langues étrangères, compétences numériques/transversales/entrepreneuriales.

Année 2 : 60 ECTS, dont 30 ECTS :  stage de recherche avancée (temps plein dans une entreprise de R&D ou dans un laboratoire – échanges internationaux), 24 ECTS : spécialisation, 6 ECTS : soft skills

Changements globaux dans l’Anthropocène

Tous les programmes de master

Domaine :

Il s’agit d’un domaine pluridisciplinaire qui peut englober un ou plusieurs des domaines suivants liés aux masters de la Graduate School TRANSBIO.

L’objectif de ce programme de master transversal est de fournir aux étudiants des concepts et des outils permettant d’aborder les changements environnementaux globaux, en particulier les impacts présents et passés des activités humaines sur l’environnement, la biodiversité et les écosystèmes, ainsi que les solutions potentielles pour les atténuer.

Possibilités de carrière :

Les offres d’emploi dans le domaine des changements globaux sont nombreux. Les possibilités de carrière peuvent inclure la poursuite d’une formation à la recherche dans le milieu universitaire (programmes doctoraux et postdoctoraux). Les diplômes peuvent également directement trouver des emplois dans le secteur public ou privé.

Exemples de carrières : soutien scientifique ou de direction pour la gestion territoriale ; chef de projet de recherche dans des laboratoires universitaires, des instituts de recherche ou des départements R&D d’entreprises internationales ; ONG internationales liées aux politiques et stratégies environnementales mondiales (ONU-environnement, UICN, Nature Conservancy, etc.).

Sciences de l’environnement, archéologie, écologie et géologie
  • 9 masters :
    • Agroécologie : Agrosciences, Environnement, Territoire, Paysage, Forêt
    • ASA : Archéologie, sciences pour l’archéologie
    • BEWM – Behavioural Ecology and Wildlife Management
    • DyCoB – Dynamique et Conservation de la Biodiversité
    • EMME : Ecology, Monitoring and Management of Ecosystems
    • 3G : Géoressources, géorisques, géotechnique – Géologie appliquée
    • GDE – Gestion Durable de l’Environnement
    • QuEST- Qualité des Eaux, Sols et Traitements
    • SEME – Sol, Eau, Milieux, Environnement

Domaines :

Ces masters couvrent une grande variété de domaines liés aux sciences de l’environnement et au développement durable. Certains traitent des caractéristiques géologiques ou biophysiques de l’environnement comme les programmes 3G, QuEST et SEME. Le programme Agroécologie traite de l’ensemble des relations entre les agrosystèmes, l’environnement et les paysages dominés par l’homme dans le contexte de la production agricole. Enfin, les programmes ASA, EMME, BEWM, DyCoB et GDE se concentrent sur les interactions entre les organismes (incluant les humains) et l’environnement, ainsi que sur la façon dont les activités humaines passées et actuelles peuvent les affecter.

Possibilités de carrière :

Les possibilités de carrière peuvent inclure la poursuite d’une formation à la recherche dans le milieu universitaire (programmes doctoraux et postdoctoraux), ainsi qu’un emploi direct dans le secteur privé (associations, bureaux d’étude et de conseil, industrie, ONG…) ou public (collectivités territoriales, administrations locales, régionales, gouvernementales et internationales).

Sciences et technologies des aliments
  • 2 masters :
    • MP² – Microbiology and Physicochemistry for food and wine Processes (english only)
    • P²FOOD – Physiological and Psychological FOOd choice Determinants (english only)

Domaines :

Les domaines concernés portent sur la microbiologie et les processus microbiologiques, la chimie et la physico-chimie appliquées à la science des aliments et du vin, analyse et stabilité des aliments et du vin, toxicologie alimentaire. Ils portent également sur les propriétés des aliments et des notions fondamentales sur le comportement alimentaire humain ; la recherche sensorielle et de consommation, les mécanismes de la faim, de la satiété,du rassasiement et de la palatabilité. Globalement, ces Masters portent sur les liens entre alimentation et comportement alimentaire humain.

Possibilité de carrière :

Les possibilités de carrière peuvent inclure la poursuite d’une formation à la recherche dans le milieu universitaire (programmes doctoraux et postdoctoraux), ainsi qu’un emploi direct dans le domaine public ou privé (chef de projet de recherche dans des laboratoires universitaires, des instituts de recherche ou des départements de R&D d’entreprises internationales).

Sciences végétales et microbiologie
  • 3 masters :
    • B²IPME : Biologie Intégrative et Interactions Plante-Microbe-Environnement
    • MAGE : Microbiologie, résistance antimicrobienne, génomique, épidémiologie
    • ForTheMicrobes : Master international en Microbiologie (anglais/ français)

Domaines :

Ces programmes de masters couvrent les domaines des sciences végétales et de la microbiologie. Le programme du Master MAGE est dédié à la santé et à la sécurité, à l’épidémiologie et à la biologie moléculaire (signalisation cellulaire et moléculaire, physiologie…). Le programme de master B2IPME, à travers une vision intégrative, aborde les grandes notions des interactions plantes-microorganismes, de la signalisation cellulaire, de l’innovation génétique et de l’écophysiologie végétales, des biotechnologies vertes pour le bien-être et la santé humaine ainsi que la biodiversité et le fonctionnement des agrosystèmes.

Le master ForTheMicrobes est une filière à double diplôme entre l’Université de Bourgogne et l’Université de Mayence (Allemagne). Les enseignements qui sont entièrement en anglais se dérouleront en alternance entre les deux pays. Le master présente une large gamme de thématiques de la microbiologie: la physiologie moléculaire des champignons, les réponses microbiennes au facteurs environnementaux, les interactions des microorganismes entre eux et avec des hôtes (animaux ou végétaux), les interactions biomoléculaires et la diversité des microbes dans les écosystèmes. L’accent est également mis sur la circulation des microorganismes dans les différents environnements. L’organisation de la formation offre aux étudiants une large proportion de TP et de nombreux stages en laboratoire afin de leur permettre de développer des compétences pratiques.

Possibilités de carrière :

Les possibilités de carrière peuvent inclure la poursuite d’une formation à la recherche dans le milieu universitaire (programmes doctoraux et postdoctoraux), ainsi qu’un emploi direct dans le secteur privé (industrie), le secteur public (organisations gouvernementales) les organismes interprofessionnels ou les laboratoires départementaux.

Géographie et sciences socio-économiques pour la gestion des territoires
  • 3 masters :
    • EGT/DASEE : Data Analyst for Spatial and Environmental Economics (english only)
    • GEO-ADAUR : Aide à la Décision en Aménagement Urbain et Régional
    • BDEEM : Behavioral and Digital Economics for Effective Management (english only)

Domaines :

Les domaines comprennent la géographie, la planification environnementale, le développement territorial, les systèmes d’information géographique (SIG), les statistiques et l’analyse des données, les politiques publiques, l’économie et la finance, la théorie des jeux, l’économie de l’environnement, les techniques quantitatives et qualitatives et l’économie spatiale.

Possibilités de carrière :

Les possibilités de carrière peuvent inclure la poursuite d’une formation à la recherche dans le milieu universitaire (programmes doctoraux et postdoctoraux), ainsi qu’un emploi direct dans le secteur privé (associations, bureaux d’étude, industrie, ONG…) ou public (collectivités territoriales, administrations locales, régionales, gouvernementales et internationales).

    •  

Les 12 laboratoires de recherche fédèrent environ 500 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents.

  • Chrono Environnement : Functioning of the Biogeosphere, Ecosystems, Contaminant, Health, Past society & Environments
  • CSGA : Physico-chemical, molecular, cellular, behavioral and psychological mechanisms underlying sensory perception of food
  • Biogéosciences: Evolutionary ecology, environmental sciences, sedimentology, paleontology or climatology
  • THEMA: Design, development, use and valorization of quantitative methods for the analysis of spatial structures and dynamics
  • CRESE : Health, Health care, Agriculture, Finance, Regulation against fraudulent behavior in markets, Auction mechanisms
  • LEDI : Health Economics, Territorial and Environmental Economics, Monetary and Financial Economics
  • PAM : Microbial stress, water and structure, encapsulation and activities,
  • oxidation of food and wine
  • CREGO : Finance, marketing, management, HR & strategy
  • Agroécologie : Sustainable weed management, GEAPSI, plant-microorganism interactions, biology and ecosystem functions of soils
  • ARTEHIS : Archaeology, Earth, History & Society
  • CESAER : Dynamics and development of territories, Social groups and rural worlds
  • CARCINOGENESE : Human papillomavirus-associated carcinogenesis
  • URTAL 1 : Dairy analysis

Un encadrement pédagogique individualisé :

  • tout au long de votre cursus, un mentor vous accompagne et vous conseille

Une mise en pratique sur des plateformes de haute technologie :

  • stages et projets de recherche avec des entreprises et des laboratoires scientifiques.
  • Accès à des plateformes de recherche

Un environnement de recherche international et de nombreuses opportunités de mobilité :

  • Bourses pour les stages internationaux, les masters conjoints, les doctorats conjoints, Erasmus+, les séminaires, les workshops internationaux.