Des Open Badges pour valoriser l’engagement étudiant

Des Open Badges pour reconnaître et valoriser l’engagement et les compétences extracurriculaires des étudiants.

RITM-BFC lance en 2019 une expérimentation visant à mettre en place les outils d’une reconnaissance de l’expérience d’engagement des étudiants via le déploiement de l’usage des Open Badges.


Vous avez participé à l’expérimentation ?
Demandez ici votre badge à compter de septembre 2020 !

L’enjeu est de créer un véritable écosystème de reconnaissance des apprentissages qui lierait les mondes formels et informels et expérimenter les Open Badges pour rendre visibles les aptitudes développées par les étudiants dans le cadre de ces activités.

Cette expérimentation est co-construite avec des étudiants engagés de l’université de Bourgogne (uB) et de l’IUT de Belfort-Montbéliard (IUT BM), accompagnés lors d’ateliers à l’explicitation de leur expérience et à l’identification de compétences associées.

Elle intègre également dès le démarrage du projet les associations, les acteurs des établissements mais aussi du monde socio-économique, et bénéficie du soutien d’acteurs de la reconnaissance ouverte à l’échelle territoriale (collectif Bravo-BFC) et nationale (Association Reconnaître / Open Recognition Alliance).

Qu’est-ce qu’un Open Badge ?

Nés en 2011 à l’initiative des fondations Mozilla et MacArthur, les Open Badges offrent la possibilité de rendre visibles des aptitudes et expériences au sein du parcours des apprenants et de relier les mondes formels et informels.

D’un point de vue technique, l’Open Badge est une image numérique qui contient des métadonnées concernant :

  • L’identité du récepteur du badge
  • L’identité de l’émetteur du badge
  • Les critères de l’attribution du badge
  • Ainsi que les preuves justifiant de son attribution.

Illustration de @BryanMathers


Mais ils sont également une relation qui pourrait se résumer ainsi : « Je te fais confiance (en tant qu’émetteur) pour faire ceci, sur la base de ces preuves ».

Des Open Badges, pour quels usages ?

L’une des particularités de cette modalité de reconnaissance des compétences informelles est qu’elle offre l’avantage d’être utilisable, reconnaissable, transposable et « endossable » dans/par toutes les sphères du monde socio-économique, permettant ainsi de les connecter et de faire entrer la notion de compétences et celle de véritables « parcours apprenants » tout au long de la vie, dans les usages.

Ainsi je peux, tout au long de mon parcours, valoriser des expériences et activités, recevoir des badges d’un établissement ou une structure, les voir « endossés » par une tierce partie, c’est-à-dire reconnaître et compléter, et décider de les afficher ou non. L’acteur est bien celui qui reçoit le badge ou même décide de la demander, et de les diffuser ou non, partiellement ou en totalité.

Illustration : Université de Tours / openbadge.univ-tours.fr

Pourquoi demander un badge ?

Le diplôme, les certifications vous relient à une institution et certifient de compétences et réalisations à un instant T. Ils reflètent une partie des apprentissages formels que vous avez développés [1].

Associés à des badges, qui peuvent être mis à jour, développés, nourris, associés comme vous le souhaitez, vous pouvez compléter, alimenter votre parcours et donner à voir la partie cachée de l’iceberg !

[1] Ils reflèteraient 10% des compétences et connaissances développées tout au long de la vie par un individu selon McCall, Eichinger et Lombardo (1996), 20% se développant au travers de nos interactions sociales et jusque 70% au travers de nos expériences et pratiques de tous les jours.

Contact : raphaela.l-hote@ubfc.fr

Pour aller plus loin :

Tout savoir sur les Open Badges : https://openbadges.info/

Une formation pour découvrir les badges et leur utilisation : https://openbadges.info/cours/open-badges-module-101/

Le collectif territorial Reconnaissons nos talents en BFC : https://bravo-bfc.fr/