Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Le laboratoire ARTEHIS (Archéologie, Terre, Histoire et Sociétés) est pluridisciplinaire : archéologie, histoire, histoire de l’art et sciences de la terre constituent les disciplines permettant d’analyser territoires et sociétés du Néolithique à la fin du Moyen-Âge. Cette pluridisciplinarité nous permet de mener des recherches associant des analyses des sols, des terroirs et leur anthropisation sur la longue durée. Les expériences menées au cours du quinquennal 2012-2017 ont montré que la confrontation des deux « mondes » donnait des résultats très intéressants, permettait la pratique de nouvelles méthodologies de recherche, et enrichissait considérablement l’équipe en lui conférant une identité propre, quasi unique dans le paysage national. Le présent contrat 2017-2022 a mis encore mieux mis en évidence les liens entre les disciplines, dans le cadre de 5 axes regroupant des thématiques variées : Fabrique du paysage. L’homme acteur et héritier de son environnement sur le temps long ; Pouvoirs et sociétés. Dynamiques, relations, construction des communautés ; Dynamiques de production matérielle. Constructions, productions et circulations des biens et des objets de consommations ; Ritualiser, croire et le montrer. Pratiques rituelles, religieuses et funéraires du passé.
Divers projets sont communs à plusieurs axes, en particulier ceux qui concernent les fouilles des sites emblématiques de Bourgogne et des environs : les sites de Vix, de Bibracte, l’oppidum éduen pour la fin période du second âge du Fer que sur la période cruciale de transition entre monde gaulois et monde romain, des marais de Saint-Gond, avec 120 sépultures collectives, 17 minières de silex, une centaine d’ateliers de taille du Néolithique, concentration unique en Europe, d’Autun, ville éduenne fondé par Auguste, où le centre urbain est de mieux en mieux connu, d’Alésia, avec la recherche sur le sanctuaire d’Apollon Moritasgus. Pour le Moyen Âge, le laboratoire développe depuis plusieurs années une importante recherche sur les édifices religieux et les monastères jusqu’à l’époque romane à travers des fouilles archéologiques et des études d’archéologie du bâti, comme à Cluny, Vézelay, Luxeuil, Osor (en Croatie) …. D’autres chercheurs sont encore spécialisés dans l’archéologie subaquatique des rivières et des fleuves de France, dans la musicologie médiévale, dans l’histoire du duché de Bourgogne (cour ducale comme châteaux, donc le palais des ducs à Dijon …).
A côté de ce travail mené sur la région, ARTEHIS s’est aussi engagé sur des chantiers plus lointains. C’est le cas d’un important programme de recherche mené sur les sites ecclésiaux et les monastères insulaires de l’archipel du Kvarner en Croatie, en collaboration avec l’université de Franche-Comté et l’Ecole française de Rome. D’autres recherches portent sur la Péninsule ibérique, l’Italie, l’Afrique du Nord, la Mongolie ….
Un autre point fort est notre souci de valoriser le travail accompli, afin de restituer au grand public les résultats de la recherche. C’est dans ce cadre que le laboratoire participe à l’organisation : Necropolis. Les morts de l’antique Divio au Musée archéologique de Dijon en 2013 ; Pax Romana. Scènes du quotidien en Gaule romaine au Musée archéologique de Dijon en 2015 ; Bric-à-brac pour les dieux? à Lons-le-Saunier en 2017 ; Antiquité du design, design de l’antiquité au Musée du pays du Chatillonais-Vix en 2017 ; l’exposition sur les Senons en 2018 à Sens et Troyes. A Luxeuil, un Centre d’interprétation du site archéologique fouillé entre 2008 et 2015 est en cours de réalisation pour lequel nous assurons, outre le travail de recherche, une assistance scientifique à la maîtrise d’ouvrage.