Laurent Larger, Professeur en physique optique à l’Institut FEMTO-ST, nommé Fellow 2021 de l’OSA

Fondée en 1916, l’Optical Society (OSA) a pour missions de promouvoir la construction de savoirs ainsi que l’application et l’archivage des connaissances en optique et en photonique. Elle assure aussi la diffusion de ces connaissances à l’international. L’OSA regroupe des scientifiques, des ingénieurs et des chefs d’entreprise de renom du monde entier. « L‘engagement de l’OSA envers l’excellence et l’apprentissage à long terme est le moteur de toutes ses initiatives. »

Depuis 1959, près de 2 500 scientifiques ont rejoint les rangs des membres Fellows de l’OSA. Le nombre de Fellows ne peut concerner plus de dix pour cent des membres de l’OSA. Le processus de nomination de ces derniers est très sélectif : chaque année au plus 0,5% de la communauté OSA peut accéder au statut de Fellows. Sur la base de plusieurs critères, ce statut récompense les membres qui ont servi avec distinction dans l’avancement de l’optique et de la photonique. Université Bourgogne Franche-Comté compte aujourd’hui 3 membres Fellows de l’OSA : John Dudley (2007), Guy Millot (2013) et Laurent Larger (2021).




Membre honoraire de l’IUF (membre Junior en 2007), Laurent Larger est directeur de l’institut FEMTO-ST (UMR CNRS 6174) depuis 2017 mais également professeur de Physique à l’université de Franche-Comté, établissement membre d’Université fédérale Bourgogne Franche-Comté. Ses travaux de recherche se concentrent sur l’étude expérimentale en photonique de la complexité dans les systèmes dynamiques non linéaires à retard (théorie du chaos, bifurcations, bistabilité, états chimères), et sur l’utilisation de cette complexité pour des applications en traitement de l’information (cryptographie optique par chaos, sources micro-onde optoélectroniques pour Radars, nouveaux calculateurs photoniques inspirés par des principes de fonctionnement du cerveau). Laurent Larger a été porteur en 2017 pour Université Bourgogne-Franche-Comté du projet PIA3 EUR de la Graduate School EIPHI, associant trois laboratoires, à savoir FEMTO-ST, ICB et IMB.

 

Ses études pionnières sur la dynamique non linéaire en optoélectronique et le développement de nouvelles architectures pour l’intelligence artificielle photonique sont à l’origine de sa nomination en tant que Fellow OSA 2021.