ICE – Itinéraire Chercheur Entrepreneur

Une formation scientifique et entrepreneuriale pour favoriser la création d’entreprises de haute technologie issues de la recherche

Afin de promouvoir l’émergence d’entreprises / organisations à forte valeur ajoutée sur le territoire régional, UBFC souhaite être en mesure d’identifier et de professionnaliser en amont les chercheurs ayant une volonté de s’inscrire dans ce type de projet. Cette démarche passe par le financement d’un parcours intégrant une double compétence recherche et entrepreneuriat/management : il s’agit du programme « Itinéraire Chercheur Entrepreneur » (ICE)*.

Soutenus par la région Bourgogne-Franche-Comté, les écoles doctorales d’UBFC, les deux IAE de Bourgogne et Franche-Comté ainsi que le PEPITE BFC proposent aux doctorants et post-doctorants d’UBFC d’intégrer ce dispositif.

Les objectifs sont les suivants :

  • financer un parcours intégrant une double formation recherche et entrepreneuriat/management
  • inciter des chercheurs à la valorisation de la recherche ou à la création d’entreprises en lien ou à l’issue de leurs travaux de recherche
  • identifier et développer les projets de recherche susceptibles de s’inscrire dans un parcours d’entrepreneuriat à haute valeur technologique

Ce dispositif ICE associe haut niveau scientifique et double compétence en management ciblée sur l’entrepreneuriat innovant.

Au-delà des compétences scientifiques et techniques, la création d’une start-up nécessite des compétences permettant au jeune chercheur de concevoir, lancer et piloter son projet. Le chercheur entrepreneur sera amené, le cas échéant, à définir une stratégie lui permettant d’adresser des marchés concurrentiels ou émergents, à traduire ses résultats de recherche en fonctionnalités répondant aux attentes des utilisateurs, à assurer l’ingénierie financière de son projet, à définir dès l’amont de son projet une stratégie de propriété intellectuelle.

Il devra également assurer le management de son projet, constituer et animer une équipe qui pourra l’accompagner dans les différentes étapes de l’amorçage, du lancement et du développement.

En parallèle du travail de recherche conduit dans le cadre du doctorat ou du post-doctorant, le dispositif ICE comporte une formation et un premier accompagnement dans l’émergence des projets.

 

*Ce dispositif correspond à la convergence des dispositifs des ex-régions Bourgogne (Jeunes Chercheurs Entrepreneurs – JCE) et Franche-Comté (Docteurs-Entrepreneurs – DE).

La formation est assurée par les deux IAE et consiste en un programme ciblé sur l’entrepreneuriat innovant, fondé sur le DU Entrepreneuriat et Innovation de l’IAE de Franche-Comté et sur la deuxième année du Master MAE des deux IAE de Dijon et Besançon, co-habilités au sein d’UBFC.

Son organisation repose sur un volume horaire réduit et aménagé : 120 heures en deux ans, afin d’être compatible avec la réalisation du travail de recherche.

La troisième année sera consacrée à la construction du projet, avec l’accompagnement de l’équipe pédagogique des deux IAE et du PEPITE BFC, dans le cadre du SNEE (statut national étudiant entrepreneur). Ce pré-accompagnement pourra le cas échéant être complété et suivi par un accueil au sein de l’incubateur DECA BFC si le projet satisfait aux critères de son comité de sélection.

Les doctorants qui entrent dans le dispositif ICE en fin de thèse ou les post-doctorants peuvent suivre la formation en un an en parallèle de la construction du projet.

La formation représente un total de 120 heures d’enseignement appliqué et de haut niveau présentant les outils et concepts utiles au montage d’un projet de création d’entreprise innovante de technologie. Elle porte sur les points suivants :

  • Stratégie et marketing de l’innovation : construction de l’opportunité d’entreprendre, définition de la proposition de valeur, étude du marché et de l’environnement stratégique, réglementaire et concurrentiel.
  • Ingénierie financière du projet d’innovation : cycle de vie financier du projet, définition des besoins de financement, choix des ressources adaptées, modélisation financière en rapport avec les plans d’actions, politique financière (conduite de l’ouverture du capital, usage du CIR, etc.), évaluation d’entreprise, diagnostic financier des entreprises concurrentes (benchmark).
  • Montage juridique du projet : choix statutaires, construction des contrats et stratégie de propriété intellectuelle.
  • Management et gestion du projet de création : outils de la gestion de projet, construction et pilotage budgétaire du projet, management de la création et de la croissance.
  • Montage et communication du plan d’affaires.

La formation s’échelonne sur une période de deux fois six mois, d’octobre à fin février.

Elle a lieu selon les modules à Besançon et à Dijon. Autant que possible, les enseignements sont proposés sous forme de journée entière, parfois de demi-journées.

Le calendrier de la formation peut être transmis sur demande adressée à emilie.faivre@ubfc.fr.

La formation se décompose en 6 unités d’enseignements qui abordent les différents aspects de la création innovante :

UE 1 – Stratégie et marketing de l’innovation

UE 2 – Ingénierie financière

UE 3 – Montage juridique du projet

UE 4 – Management de la création et de l’innovation

UE 5 – Gestion et reporting du projet

UE 6 – Montage du plan d’affaires

L’UE 6 constitue un module transversal qui sera conclu, à l’issue de la session, par la construction et l’analyse par chaque porteur du plan d’affaires de son projet. Ce travail s’appuiera sur l’ensemble des connaissances acquises dans les 5 autres UE thématiques.

Compte tenu de l’importance des projets des participants dans la formation, toutes les dispositions sont prises pour assurer la confidentialité des projets (en particulier accords de confidentialité des intervenants, confidentialité et non diffusion des dossiers et travaux des participants).

Vous êtes intéressé(e) ?

 Deux parcours sont possibles :

  • Un parcours thèse sur 36 mois : subvention plafonnée à 114 000 € comprenant la formation à l’entrepreneuriat
  • Un parcours post-doctorat sur 12 mois : subvention plafonnée à 60 000 € comprenant la formation à l’entrepreneuriat

L’éligibilité des projets sera déterminée en fonction :

  • du potentiel de valorisation du sujet de thèse à conduire à terme à la création d’une entreprise
  • de la qualité et de la motivation des candidats pour la valorisation ou la création d’entreprise
  • de l’engagement des candidats à suivre une double formation
  • des avis consultatifs d’UBFC

Pour plus d’informations :