Accord entre UBFC et l’UTC Prague sur des doubles diplômes de doctorat

UBFC a signé son premier accord international avec la prestigieuse université de chimie et de technologie (UTC) de Prague. Cette coopération va permettre aux doctorants de préparer leur thèse dans les deux universités et de bénéficier de doubles diplômes.

L’université de chimie et de technologie de Prague (UCT Prague) est un établissement renommé qui se distingue par sa créativité en matière de science, de recherche et d’innovation1. Ses origines remontent au début du XIXe siècle et c’est la plus grande institution dédiée à la recherche en chimie en Europe centrale. Elle peut s’enorgueillir d’avoir hébergé des personnalités scientifiques qui ont marqué l’histoire de la chimie parmi lesquelles Vladimir Prelog, qui a reçu le prix Nobel en 1975, Otto Wichterle, inventeur du liquide utilisé pour les lentilles de contact, ou encore Emil Votoček, créateur de la nomenclature chimique tchèque.

UTC Prague comte quatre facultés : technologie chimique, technologie environnementale, technologie alimentaire et biochimique et enfin ingénierie chimique. Reconnue pour l’efficacité de ses méthodes d’enseignement, elle développe une pédagogie très axée sur la pratique.

Façade de l'UTC Prague

Crédit photo : Vlastní dílo, CC BY-SA 2.5, by Wikimedia commons

L’Institut de chimie moléculaire de l’université de Bourgogne (ICMUB) collabore avec cette université tchèque depuis une dizaine d’années. Les relations, tissées d’abord dans le champ de la recherche, se sont étendues ensuite à celui de la formation, avec la mise en place en 2017 d’échanges d’étudiants du master Chimie, parcours Molecular chemistry and metals for health and sustainable development (MMHD). Cette collaboration englobe désormais les études doctorales.

En effet, le 31 octobre, des dirigeants de l’UTC Prague, Karel Melzoch, recteur, et Pavel Matejka, vice-recteur, se sont rendus à UBFC pour y formaliser un accord de coopération entre les deux établissements. Cet accord prévoit la mise en place de doubles diplômes de doctorat. Les étudiants vont bénéficier de co-tutelles de thèse et suivre la moitié de leur temps de formation dans chaque université. A l’issue de leur thèse, ils obtiendront à la fois le titre de docteur d’UBFC et celui d’UTC Prague. Les étudiants intéressés par ce programme devront avoir des aptitudes en anglais correspondant au niveau B2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. Cinq candidats maximum seront admis chaque année. La durée de la thèse étant différente en France et en République Tchèque, celle-ci fera l’objet d’un accord individuel avec le doctorant.

En développant la mobilité des jeunes chercheurs, cette coopération va accroître de facto les collaborations scientifiques. Elle s’inscrit tout naturellement dans les objectifs du projet ISITE-BFC qui vise à renforcer l’attractivité internationale de la recherche et des formations en Bourgogne-Franche-Comté. L’accord ne concerne pour le moment que deux écoles doctorales d’UBFC (ED SPIM2 et ED Carnot-Pasteur), mais il devrait bientôt s’étendre à d’autres.

1 Selon le classement Times Higher Education, elle figure parmi les 4% de meilleures universités mondiales.
2. École doctorale Sciences pour l’ingénieur et microtechniques.

Plus d’informations :

Site de l’université de chimie et de technologie de Prague

Site du laboratoire ICMUB (UMR uB-CNRS 6302)