Recherche et formation en santé publique

Un Pôle fédératif de recherche et de formation en santé publique Bourgogne-Franche-Comté, pour fédérer les compétences au service de la santé et du bien-être de la population dans la région.

Appel à projet régional Bourgogne – Franche-Comté de recherche en santé publique 2019

Le Pôle lance son premier appel à projet (AAP) avec un montant de 80 000 € à attribuer en 2019.

Plus d’informations

Contexte

Les politiques publiques en matière de santé ont été définies dans le cadre de la Stratégie nationale de santé (2017) et précisées pour la santé publique, dans le Plan national de santé publique (2018) et pour les soins dans « Ma santé 2022 » (2018). Trois axes majeurs sont à relever :

  • l’accent mis sur la promotion de la santé et la prévention ;
  • l’importance d’une offre de santé de 1er recours (soins premiers) accessible en proximité sur l’ensemble du territoire ;
  • la nécessité d’innover dans l’organisation de l’offre de santé à venir.

Par ailleurs, à l’initiative, notamment du Ministère des Solidarités et de la santé (Direction générale de la santé) et de l’INSERM, il a été préconisé de développer une recherche en santé publique favorisant une approche pluridisciplinaire (Santé publique/Sciences humaines et sociales) et un rapprochement avec les décideurs et acteurs de santé.

Dans ce contexte, l’Agence régionale de santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté (BFC) a fait réaliser une étude d’opportunité pour créer un Pôle de santé publique (recherche/formation) en région. Fin 2016, un rapport a été remis au Directeur général de l’ARS BFC, intitulé : « Un Pôle régional de santé publique pour la recherche et la formation : fédérer les compétences au service de la santé et du bien-être de la population Bourgogne Franche-Comté ». Vingt constats et propositions ont été formulés. En septembre 2017, il a été demandé à l’auteur du rapport de préfigurer ce Pôle.

Mise en place

Ce sont sept partenaires qui ont décidé de s’associer pour mettre en place ce Pôle : l’ARS et la Région BFC, l’Université Bourgogne-Franche-Comté, les Universités de Bourgogne et de Franche-Comté, les CHU de Besançon et de Dijon. Au cours de l’été 2018, le principe d’un accord de partenariat a été adopté sur les bases des trois orientations stratégiques suivantes :

  • impulser et soutenir des projets de recherche appliquée en réponse aux enjeux de santé publique liés aux territoires et aux populations de Bourgogne-Franche-Comté,
  • concourir au transfert et à la valorisation des connaissances acquises, à destination de tous,
  • développer largement l’offre de formation dans ce domaine spécifique de la santé publique.

L’instance décisionnelle est composée des représentants des sept partenaires et un Comité scientifique et d’orientation va être mis en place prochainement.

Recherche

Repérer et s’inscrire dans les appels à projet nationaux et internationaux en lien avec les priorités du Pôle.

Le Pôle accompagnera les chercheurs de Bourgogne-Franche-Comté dans la construction de leurs réponses en fonction de leurs besoins et de manière coordonnée avec les équipes de recherche de chaque établissement universitaire.

Lancer des appels à projets

Ils correspondront aux priorités régionales définies par l’instance de gouvernance. Leur but est de pouvoir éclairer les décisions pour développer une politique de santé publique visant à améliorer la santé et le bien-être de la population BFC.

La recherche interventionnelle sera favorisée et des rapprochements avec la recherche en soins primaires encouragés. L’accent pourra être mis sur :

  • l’organisation du système de santé ;
  • l’évaluation des politiques de santé ;
  • la dimension médico-économique.

De façon transversale, et en relation avec la production des recherches en santé publique (régionales, nationales et internationales), le Pôle s’attachera à développer une démarche de transfert et de courtage de connaissance.

Formation

Il existe actuellement un déséquilibre entre l’offre (insuffisante) et la demande (forte).

Les principales raisons sont :

  • l’accent mis sur la santé publique dans différentes disciplines médicales
  • l’universitarisation des formations de diverses professions de santé
  • la priorité mise sur la promotion de la santé et la prévention ainsi que sur l’innovation
  • le déploiement du service sanitaire pour tous les étudiants en sciences de la santé, en particulier sur la santé publique et la prévention
  • les relations fortes entre la santé et la dimension sociale.

Les premières orientations pourraient s’organiser autour des objectifs suivants :

  • effectuer un état des lieux des besoins en formation et des ressources actuellement très dispersées
  • mettre en place un pool de formateurs mixte (universitaires et acteurs de santé)
  • faire un repérage des initiatives prometteuses et renforcer des dynamiques de réseaux et d’innovations pédagogiques dans le champ de la formation en santé publique, plus particulièrement initiale.

À noter que l’Université d’été francophone en santé publique s’inscrira dans cette dynamique, avec sa dimension nationale et internationale, notamment en lien avec l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), Santé publique France et les équipes d’autres pays (Suisse, Belgique, Canada…).

Actes du séminaire inaugural et résidentiel du Pôle 

La rencontre organisée à Beaune les 29 et 30 novembre 2018 a été l’événement fondateur du Pôle.

Elle a réuni plus d’une soixantaine de participants et a permis de préciser le champ d’intervention du Pôle et proposer ses grandes orientations pour les années à venir. L’ensemble des contributions des plénières et des ateliers peut être téléchargé à partir du lien suivant : Pôle santé publique séminaire 2018

L’équipe

François BAUDIER
co-responsable
francois.baudier@ehesp.fr

Hélène CLÉAU-ANDRÉ
co-responsable
helene.cleau-Andre@ubfc.fr

Marie CORNELOUP
interne en Santé Publique
mariecorneloup@hotmail.fr

Lara DESTAING
chargée de mission
lara.destaing@univ-fcomte.fr

ARS-BFC