Centre d’Investigation Clinique – Besançon

Le Centre d’investigation Clinique du CHU de Besançon (Inserm CIC-1431) est labellisé par l’Inserm et la DGOS pour ses activités de Biothérapie de Innovation technologique. Il anime avec la DRCI la recherche clinique du CHU de Besançon, en soutenant, au travers de ses différentes plateformes, toutes les étapes de la recherche depuis l’élaboration des protocoles à leur valorisation. La qualité du programme scientifique du CIC s’articule autour des forces et des spécificités locales :
le module « Biothérapie » est l’interface clinique de l’UMR-1098 Inserm / EFS BFC / UFC, en partenariat avec l’EFS, et des équipes de recherche de l’université de Franche-Comté. Il a pour objectif de favoriser la mise en œuvre d’essais cliniques testant des médicaments de thérapie innovante (MTI) et des produits dérivés du sang et ainsi d’apporter le soutien logistique et technique pour concevoir et réaliser les projets de recherche biomédicale impliquant la personne humaine dans les domaines de la thérapie cellulaire, de la thérapie génique, de la vaccinologie, de la transplantation, de l’immunothérapie. Grâce à l’intégration de la Plateforme de Biomonitoring, les projets de recherche en biothérapie bénéficient d’une réelle continuité et complémentarité entre investigation clinique et immunomonitoring.
Le module « Innovation Technologiques » s’est développé dans le domaine des microtechniques pour la santé en relation étroite avec l’Institut FEMTO-ST (UMR CNRS 6174) et le monde industriel régional. Trois orientations sont privilégiées en rapport avec les forces locales : les « microtechniques et l’instrumentation » en collaboration avec FEMTO-ST ; les « technologies pour la santé en neuropsychiatrie » avec le soutien de l’équipe de neurosciences ; l’ « éthique et progrès médical » en collaboration avec l’Espace Ethique Bourgogne- Franche-Comté et la MSHE (USR CNRS 3124). Il constitue un acteur majeur dans l’émergence des innovations, travaillant avec l’ensemble des services médicaux et chirurgicaux du CHRU et le monde industriel grâce notamment à une plateforme unique dédié à l’évaluation des dispositifs médicaux.
L’axe progrès médical Progrès médical et évolution sociétale : nouvellement intégré au CIC-1431 qui est à l’interface de l’UMR Chrono-Environnement et des équipes « Marqueurs pronostiques et facteurs de régulation des pathologies cardiaques et vasculaires » et « Fonctions et dysfontions épithéliales » autour de deux thématiques principales : risque infectieux & microbiologie environnementale ; risque cardio-neuro-vasculaire.
Le CIC développe une politique scientifique fondée sur la synergie entre les unités de recherche labellisées, le monde académique, le monde hospitalier et le monde industriel, à l’échelle régionale, nationale et internationale. Par son implication dans diverses activités d’animation (séminaires, journées scientifiques, congrès, salons, conférences invitées), ou de formations (par exemple double formation d’ingénieurs biomédicaux de l’ISIFC, master neuroscience, master Relation Hôte-greffon), le CIC prépare activement la professionnalisation des acteurs de la recherche clinique et particulièrement dans ses domaines d’intervention. Le CIC est engagé dans des réseaux thématiques nationaux (CIC-IT, I-REIVAC, Tech-4-Health, Neurosciences, Gynécologie) ce qui lui permet de mobiliser rapidement les acteurs nécessaires pour des projets d’ampleur. Il est également impliqué dans différents projets européens / internationaux (R-Link, Eurodesa…).