La thèse Cifre dans le secteur public et associatif

L’embauche subventionnée de doctorants dans les collectivités territoriales et dans les associations reste rare et méconnue. Elle représente pourtant une opportunité intéressante pour les étudiants en sciences humaines et sociales.

Les jeunes chercheurs en sociologie, en économie, en gestion, en architecture, en géographie, en urbanisme, etc. sont capables de travailler sur des problématiques auxquelles sont confrontées les collectivités, les établissements publics et certaines associations. Transition écologique, transformations socio-économiques, aménagement des territoires, redynamisation des cœurs de ville… sont autant de sujets sur lesquels la recherche peut apporter un nouvel éclairage et de nouveaux outils. En France, près d’un tiers des doctorants débutent leur thèse sans financement, malgré l’existence de dispositifs comme les conventions industrielles de formation par la recherche (Cifre).

Le dispositif Cifre subventionne, sous certaines conditions, les entreprises qui embauchent des thésards dans le cadre d’une collaboration de recherche avec un laboratoire. Le doctorant partage son temps entre l’entreprise et son laboratoire de rattachement. Il reçoit un salaire minimum brut de 23 484 euros, pour lequel la structure d’accueil est subventionnée à hauteur de 14 000 euros par an pendant trois ans.

Pour les doctorants cette formule présente l’avantage d’une immersion dans un cadre professionnel différent et le développement de compétences spécifiques. Les équipes de recherche impliquées dans ce type de collaboration y acquièrent une meilleure connaissance du monde socio-économique et des contacts intéressants.

Or, de nos jours, la Cifre est essentiellement utilisée par les entreprises privées. Elle reste mal connue des collectivités territoriales et associations auxquelles elle est pourtant ouverte depuis une dizaine d’années déjà. C’est pourquoi HESAM Université a lancé un programme de sensibilisation intitulé « 1000 doctorants pour les territoires » financé par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation afin d’inciter les acteurs du secteur public et associatif à s’emparer de ce dispositif. Il existe désormais une plateforme internet dédiée à la mise en relation des futurs doctorants, des laboratoires et des structures publiques et associatives susceptibles de les accueillir : 1000 doctorants.Hesam.eu

Une journée d’information a été organisée le 13 mai dernier, en partenariat avec UBFC, à la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement de Dijon.

  1. Les Cifre sont intTéléchargez le document « Mode d’emploi de l’avant-thèse Cifre chez un acteur public ou associatif.égralement financées par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) qui a confié l’instruction des dossiers, leur gestion administrative et financière à l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT).

Pour en savoir plus :

Document à télécharger :
Mode d’emploi de l’avant-thèse Cifre chez un acteur public ou associatif

 

Source : dossier de presse HESAM université

Publié le 29 mai 2019

 

Journée de présentation du dipositif 1000 doctorants pour les territoires à la MSH de Dijon le 13 mai.